Aéroport Koltsovo

nouvelles

L'aéroport de Koltsovo subit des millions de pertes


Les organismes d'application de la loi ne financent pas l'entretien des navires.

Les aéroports russes perdent des centaines de millions de roubles chaque année, servant des avions des organismes d'application de la loi, exemptés du paiement pour des services au sol. Les pertes de l'aéroport de Koltsovo sont estimées à 35 millions de roubles.

L'accumulation de la dette est parce que le ministère de la Défense, Rosgvardiya, le ministère de l'Intérieur, le Service fédéral de sécurité, Service fédéral des douanes, Ministère des situations d'urgence sont exemptées du paiement des opérations d'entretien des terres et de l'aéroport.

Conformément aux dispositions du Code aérien, ces coûts devraient être compensés au moyen du budget fédéral dans l'ordre de traitement des aéroports de l'Agence fédérale du transport aérien.

Cependant, Rosaviatsiya refuse maintenant de subventionner les aéroports en raison des allocations budgétaires limitées. Dans 2016, un tel refus a reçu les aéroports russes 46, puis en année 2018 - déjà plus de 70. En particulier, les pertes de l'aéroport de Sotchi au cours des trois dernières années s'élevaient à 107 millions de roubles.

Dans l'année 2014 « Aéroport Koltsovo » à Ekaterinbourg a raté 35 millions de roubles de profit et de l'aéroport Strigino à Nijni-Novgorod - 20 millions de roubles en raison de l'épuisement des limites budgétaires.

échecs constants dans le financement du gouvernement ont forcé l'Association internationale de l'aéroport (MAA comprend 13 aéroports russes au service d'un tiers du trafic de passagers) pour demander à l'Agence fédérale du transport aérien, le ministère des Finances et le ministère des Transports avec une proposition de réforme du système de subventions gosaviatsii vols. La proposition de l'AAI consiste à s'assurer que tous les utilisateurs des services aéroportuaires ne reçoivent des services que moyennant des frais.

Meilleur dans le monde de l'aviation

ZRPK Pantsir-X1
nouvelles
Israël continue de se vanter de la destruction du dernier ZRPK russe "Pantsir-1"
à l'étage