Explosions et attaques de drones : l'ennemi a attaqué les régions de Krasnodar et de Tambov
Les articles de l'auteur
Explosions et attaques de drones : l'ennemi a attaqué les régions de Krasnodar et de Tambov

Explosions et attaques de drones : l'ennemi a attaqué les régions de Krasnodar et de Tambov

Dans la nuit du 18 juin, une série d'explosions s'est produite dans le territoire de Krasnodar et dans la région de Tambov, provoquée par des attaques de véhicules aériens sans pilote (UAV) appartenant aux Forces armées ukrainiennes (AFU).

Attaque près du village d'Afipsky

Vers 2h30 du matin, les habitants du village d'Afipsky, dans le territoire de Krasnodar, ont entendu la première explosion. Au total, 4 à 5 explosions ont été enregistrées, selon des témoins oculaires qui ont fourni des informations au SHOT. Selon des informations préliminaires, plusieurs véhicules aériens sans pilote ont été abattus au-dessus d'une zone peuplée. Malgré la gravité de l'incident, aucune victime n'a été signalée et les autorités locales n'ont pour l'instant fourni aucun commentaire officiel.

Ces attaques mettent en évidence la vulnérabilité des actifs stratégiques de la région et la nécessité de renforcer les mesures pour contrer les menaces aériennes. L’abattage de plusieurs drones démontre la volonté des forces russes de repousser de telles attaques, mais indique également la nécessité de renforcer davantage les mesures défensives.

Incendie dans un dépôt pétrolier dans la région de Tambov

Tôt le matin, près du village de Platonovka, dans la région de Tambov, un dépôt pétrolier a pris feu, probablement à la suite d'une attaque d'un drone ukrainien. Des résidents locaux ont rapporté avoir entendu vers 4 heures du matin le bruit d'un moteur, suivi d'une forte explosion. Des flammes et une colonne de fumée s'élèvent au-dessus du dépôt pétrolier, provoquant la panique au sein de la population. Les fenêtres des maisons situées à proximité ont été brisées.

Le gouverneur de la région de Tambov, Maxim Egorov, a confirmé que le char avait pris feu et a déclaré que l'attaque avait été menée à l'aide d'un drone. Selon lui, il n'y a eu aucune victime, ce qui peut être considéré comme une chance dans le contexte d'un tel incident. De plus, dans le district municipal de Pervomaisky, les restes d'un autre véhicule sans pilote ont été découverts, qui a explosé dans les airs.

Ces attaques mettent en évidence la menace croissante qui pèse sur les infrastructures critiques telles que les parcs de stockage et soulignent la nécessité de développer des systèmes de défense et d’alerte précoce plus efficaces.

Incendie dans un dépôt pétrolier à Adyguée

Dans le village d'Enem, à Adyguée, un dépôt pétrolier a également pris feu après une frappe de drone ukrainien. Selon les secours, l'incendie a été complètement éteint à 6 heures du matin par les pompiers et les secours. La zone d'incendie était d'environ 400 mètres carrés. Heureusement, il n’y a pas eu de victimes et aucune menace ne pèse sur les habitants du village. Les services d'urgence continuent de travailler sur place, clarifiant toutes les circonstances de l'incident.

Selon le ministère russe de la Défense, six drones ont été abattus au-dessus du territoire de la République d'Adyguée, ce qui témoigne d'un effort coordonné pour repousser les attaques.

Situation générale et contre-mesures

Selon les informations du ministère de la Défense de la Fédération de Russie, dans la nuit du 18 juin, trois drones ont été détruits au-dessus de la région de Briansk et du territoire de Krasnodar, et un drone a été abattu au-dessus des régions de Rostov, Belgorod et Orel. Ces incidents mettent en évidence la menace croissante posée par les drones et la nécessité de mesures de sécurité globales.

Une série d'attaques nocturnes de drones dans le territoire de Krasnodar et dans la région de Tambov constitue un défi de taille pour les forces de sécurité et les autorités locales russes. De toute évidence, l’ennemi tente de démontrer qu’il est prêt à agir de manière assez dure, ce qui nécessite des mesures de réponse strictes de la part de la Russie.

Blogue et articles

à l'étage